PoorSoul


Bienvenue sur PoorSoul !! ^.^

Tout d'abord nous tenons à vous informez que le forum est destiné à des personnes matures de 18 ans et plus. Le Yaoi/Yuri et Hentai est autorisé. Pour prévenir les jeunes curieux sur la nature de nos texte, les invités ne peuvent pas lire les sujets dans les zones RPG.

Autre chose importante, ce forum est là pour que vous puissiez vous amuser. Alors amusez-vous ! =D



 

Partagez|

Azagerz Dranzar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Azagerz Dranzar Jeu 21 Mar - 19:43


Prénom : Azagerz
Nom : Dranzar
Âge : 1355 ans (physiquement 27 ans humains)
Sexe : Masculin
Espèce : Cœlórum Ignis
Orientation Sexuel : Hétérosexuel
Nombre d'âme récupéré : 153

Signe particulier :
Tatouage tribal sur tout le bras droit, passant ensuite derrière son épaule pour finir au mileu de son dos. Il semblerait qu’il ait un sens mais personne n’en sait davantage à ce sujet.
Porte un collier qui ressemble à de la fonte autour du cou ainsi qu’un bracelet à chaque poignet mais cela ne semble pas le gêner. Des chaînes peuvent-y être accrochées.

Pouvoir s'il y en a :
En tant que Cœlórum Ignis, Azagerz peut manipuler le feu, et de manière plutôt efficace. Sa petite particularité et que ses flammes ne sont pas rouges-orangées mais vertes.

Pseudonyme : Black Sigma
Sexe : Masculin

Comment as-tu trouvé le forum ?
Quelqu’un m’en a parlé, mais je ne connais pas son pseudo sur le forum

Commentaire sur le forum ?
Graphiquement très agréable, je trouve qu’il y a peut-être beaucoup de sous-forums (et du coup plusieurs qui sont vides). Sinon côté histoire et contexte bin… si ça ne me plaisait pas je ne serais pas là. Ah, encore un truc par rapport au coup de X âmes dans Y corps (que je trouve très sympa comme idée) mais qui fait étrange puisque le mot âmes semble plus se référer aux messages et les corps aux topics sauf que les nombres indiquent que les âmes sont les topics et les corps les messages (les âmes sont dans les corps comme les messages dans les topics mais le nombre d’âmes correspond au nombre de topic et le nombre de corps correspond au nombre de messages).

Qui se trouve sur votre avatar, de quel manga vient-il/elle ?
Je n’en n’ai absolument aucune idée, je ne suis même pas sûr qu’il s’agisse d’un personnage de manga.

Madame Beingras, C'est vous ?
Validé By Kyo *gros calin au gros dragon *^* *

Autre chose à dire ? Mup



Spoiler:
 

Accoutrement :
La façon de se vêtir d’Azagerz est très simple à décrire. Il ne s’encombre pas en effet de couches et de couches de vêtements, ne portant en guise de haut qu’un manteau long sans manches lui descendant jusqu’au milieu des mollets et un pantalon, tout aussi noir que le manteau, maintenu par une ceinture ornée d’un crâne. Enfin il se chausse de bottes hautes, montant un peu plus haut que là où se termine le manteau. C’est ce qu’il porte qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige, régulant lui-même la température de son corps.

Physique du corps :
Azagerz est quelqu’un de physiquement impressionnant. Puisqu’il faut commencer par ça il mesure 1 mètre 95 et pèse environ 90 kilos, il est en revanche bâti en muscles répartis sur tout son corps de manière bien proportionnée. Son visage aux traits fins et soignés est plutôt sombre, pas tant par la couleur de sa peau, claire au contraire, que par le reste. En premier lieu il possède une longue chevelure ébène lui descendant jusqu’au milieu du dos. Ses yeux sont sûrement ce qui obscurcit le plus son visage. Couleur d’émeraude ils ont la teinte très particulière de son propre feu, rehaussés de sourcils froncés au naturel.

Autre forme ? Décrivez là :
Spoiler:
 
La transformation d’Azagerz en dragon est quelque chose que peu de personnes ont eu l’occasion d’observer. L’une ou l’autre de ses formes, oui, mais la phase intermédiaire est un spectacle très particulier. Le démon se retrouve en effet comme illuminé de l’intérieur par un feu vert ardent, lequel s’échappe petit à petit en lui perçant la peau. Ses mains s’écartent, les doigts se déchirant pour laisser apparaitre des ailes. Son corps tout entier est déchiré (ce qui est peut-être la raison de son peu de vêtements) alors que La Bête s’en extirpe, croissant jusqu’à atteindre la taille de 40 mètres de long, ses ailes mesurant presque le double en envergure.
.
Sous sa forme draconique Azagerz est recouvert d’écailles noires, grises au niveau de son ventre. Il n’a pas de pattes avant, celles-ci se terminant par des ailes. Il lui est cependant possible de se servir des grands crochets au bout de ces membres pour se stabiliser dans une position à quatre pattes, il peut également adopter une posture verticale en utilisant sa queue comme contrepoids et en plaçant ses ailes en arrière. Sa tête est protégée par une large crête osseuse munie de grandes cornes. Sur son front se trouve une grande marque verte, brillant de la même intensité que ses yeux. Les arrêtes dorsales qui partent de derrière la crête pour se terminer au début de sa queue révèlent un endroit où il n’y en a pas, comme pour permettre à quelqu’un de s’y installer pour le chevaucher.



Son comportement :
A l’origine Azagerz était un démon du feu aux écailles dorées à la flamme jaune, réconfortante, chaleureuse. Il partageait volontiers ses pouvoirs avec les humains, ne se donnant pas d’autres règles que celle concernant le suicide. Il n’hésitait pas à faire monter les individus avec qui il établissait un contrat sur son dos, leur permettant de voler à ses côtés et attendant une mort naturelle pour réclamer son dû.

C’était à l’origine… Avant l’esclavage. A cause de ce qui se passa durant cette période son cœur s’assombrit, ne noircissant à l’instar de ses écailles qui perdirent leur brillance jusqu’à ne plus avoir la moindre clarté en elles. Le feu jaune devint feu, les flammes réconfortantes devinrent des flammes de haine, de rancœur, de vengeance.

A présent le démon n’est plus du tout l’être bienveillant qu’il était avant. La perversion et le sadisme sont devenus ses traits principaux. Il est manipulateur et sans limites, et même s’il peut sembler agréable dans ses propos ou dans sa façon d’agir toute bonté a quitté son être depuis longtemps.

Ses Goûts :
Par-dessus tout Azagerz aime voler, le sentiment de n’être relié à rien est ce qui lui procure le plus de joie. Autrement son plaisir est de torturer mentalement les humains passant un contrat avec lui, les corrompant lentement pour pouvoir se délecter de leur âme après qu’elle soit devenue sombre.

Ses qualités :
L’une des rares qualités qu’il faut reconnaitre à Azagerz est qu’il est quelqu’un de très patient. Il n’attendra pas la mort naturelle de son contractant mais prendra le temps que le corrompre pour rendre son âme plus savoureuse.

Ses Défauts :
Manipulateur, avide, pervers, sadique, rancunier, son plus gros défaut serait simplement le fait d’exister… Il n’a aucune compassion et la tristesse est une chose qui lui est inconnue. Il fera toujours tout le nécessaire pour arriver à ses fins avec les mortels suffisamment inconscient ou désespérés pour passer un contrat avec lui.



Son enfance :
Les premières années de la vie d’Azagerz furent très certainement les plus belles de toute son existence. Une existence ingénue qu’il vivait avec ses parents et le reste du clan. Il avait en effet vu le jour dans un groupe d’une dizaine de ses semblables Ignis auprès desquels il apprit énormément. On lui enseigna que les humains étaient des créatures d’une grande faiblesse mais qu’eux, les dragons, avaient le pouvoir de le faire partager leur puissance. Rapidement le jeune démon comprit pourquoi il ne voyait jamais d’autres individus de son espèce hormis ceux du clan, ceci était à cause de leur vision du contrat qu’ils établissaient avec les humains. En effet ceux-ci se refuser à tenter de piéger leur contractant pour obtenir son âme plus rapidement, ils croyaient vraiment en le partage de leur pouvoir et en échange les humains leur donnait une liberté totale, venant eux-mêmes les chercher sur leur terre pour leur demander quelque chose plutôt que les invoquant de force.

La première fois qu’Azagerz vit un humain il s’agissait du contractant de son père. Il était accompagné d’une jeune fille qui devait avoir une douzaine d’années tout au plus de qui notre démon s’approcha pour jouer avec. Tout se passa très bien entre les deux jeunes, même si l’un des deux avait déjà quarante ans passés mais il ne semblait physiquement pas plus vieux que l’autre. Le moment où les choses dérapèrent furent lors de la seconde visite. Il y a certaines choses qui, lorsqu’elles sont mal expliquées à un enfant, peuvent causer bien plus de problèmes que s’il n’en n’avait jamais entendu parler. En effet la jeune fille avait demandé à son père ce qu’il faisait avec le dragon et celui-ci lui avait expliqué rapidement, du coup lorsqu’ils arrivèrent chez les démons l’enfant alla voir son nouvel ami et établi un pacte avec lui.

Aucun des deux ne savait vraiment ce que cela allait impliquer à l’avenir, un avenir plutôt proche même, puisque les parents arrivèrent juste après, n’arrivant pas à imaginer que cela ait pu se produire. Ils leurs expliquèrent longuement ce que cela signifiait et qu’à partir de maintenant leur vie allait être liée à celle de l’autre jusqu’à la fin. Il n’y avait bien entendu aucun moyen d’annuler ce contrat sans entrainer la mort de l’un d’entre eux.

Etant tout deux des enfants le pacte n’impliqua pas grand-chose au final, surtout durant les premières années, mais les humains grandissent beaucoup plus vite que les démons et alors qu’Azagerz n’était encore qu’un enfant Anao, elle, devenait une adolescente, puis une adulte. Six ans passèrent et la contractante changeait, évoluait, mûrissait, tandis que le dragon continuait à vivre chaque jour pour s’amuser sans cherche à construire quoi que ce soit. Un comportement qui finit par agacer celle qui était devenue une femme, si bien qu’elle s’écarta de lui pendant de longues années. Il pouvait toujours la retrouver, bien sûr, mais ne le fit pas. Ce ne fut que bien plus tard qu’ils se réunirent enfin. Lui était toujours un enfant mais en avait appris beaucoup plus en si peu de temps mais elle, en revanche, était malade, une infection grave qui ne lui laissait que peu de temps à vivre. Leurs retrouvailles furent à la fois chaleureuses et tristes, deux amis d’enfance se retrouvant après des années alors que l’un allait mourir sous peu.

Ce premier contrat et la première âme qu’il en récolta fut quelque chose qui marqua profondément Azagerz. Il comprit davantage de choses à propos des responsabilités et surtout à quel point les humains grandissaient rapidement. Il se jura alors de ne pas faire de nouveau contrat tant qu’il n’aurait pas atteint la maturité suffisante. Le reste de son enfance se passa ainsi sans grands évènements. Le fait qu’il ait pris conscience de certaines choses concernant les contrats du fait de cette expérience l’aida grandement dans son apprentissage et dans sa croissance.

Son adolescence :
Il avait à peine deux cents années lorsqu’il fut amené au cœur du volcan au pied duquel le clan s’était installé. Là on expliqua à nouveau ce qui lui avait été expliqué durant des années. Il allait entrer en communion avec le Feu, il allait devenir un véritable Cœlórum Ignis, en acquérir les pouvoirs qui inspireraient les humains à établir un contrat avec lui. En voyant les remous et les bulles de lave éclatant à la surface du magma visqueux les yeux du démon s’enflammèrent d’un jaune brillant comme si une flamme dorée venait de s’allumer dans son âme. Sans que ses parents n’aient besoin de lui en dire davantage il plongea de lui-même dans la pâte ardente et s’enfonça en elle.

Il sentit la chaleur lui lécher la peau, le magma s’infiltrer dans son corps en passant partout, affectant ses cinq sens. Il coula dans sa bouche, glissant alors dans sa gorge pour envahir son organisme. Il fut inhalé par son nez, aspiré dans ses oreilles, il s’infiltra dans ses orbites jusqu’à ce que le Feu devienne la seule chose le composant. Il ne voyait plus son corps, il avait abandonné cette faible enveloppe charnelle pour devenir quelque chose de plus grand, de plus vrai. Il était devenu celui qu’il était réellement et qui avait lentement grandit au fil des années, il était enfin entier, enfin lui-même. Celui qui avait goûté au sang d’une humaine et qui avait été lié à elle jusqu’à sa mort. Celui qui avait goûté à une âme mortelle en échange de ses services, même si elle les avait volontairement rejetés.

Il n’eut aucune notion du temps qui s’écoula alors qu’il baignait dans le Feu mais il aurait voulu y rester jusqu’à la fin de ses jours tellement il était bien.

Mais maintenant il devait être lui-même dans le monde des vivants, et non dans celui des éléments. Il ouvrit finalement les yeux sous la lave, il sentait que son corps n’était plus le même, qu’il était plus puissant, plus primordial. Sans vraiment savoir ce qu’il faisait il donna un puissant coup de ses mains dans le magma pour s’en extirper, mais il n’avait plus de mains des ailes immenses de cuir les remplaçaient. Il fut propulsé hors du cratère et, après des années à ne sentir que la chaleur, il connut soudainement le froid des vents qui ne descendent jamais jusque sur la terre ferme. Cette nouvelle sensation le déstabilisa alors qu’il prenait toujours plus de hauteur, ivre de vitesse et d’altitude.

Puis il se laissa tomber, refermant ses ailes en chutant vers le sol encore plus vite qu’il s’en était éloigné. De puissantes griffes le saisir alors, l’emportant avec elles jusqu’à arriver sur une corniche où il fut libérer. La créature à qui appartenaient les griffes se posa lentement en face de lui, son père. Il l’avait souvent vu sous cette autre forme, tout en majesté et en puissance. Vint alors le temps des explications, le temps de l’entrainement. Azagerz avait le pouvoir en lui qui s’était éveillé mais il avait besoin d’apprendre à l’utiliser. Ce qu’il fit relativement rapidement.

Au bout de quelques années à peine le démon réalisa son second contrat, avec un humain nommé Derek qui le traita comme son égal durant les années que durèrent leur partenariat. Il était déjà âgé à ce moment-là et mourut une dizaine d’années après mais en laissant de lui un agréable souvenir au dragon.

Les années s’écoulèrent les unes après les autres, accompagnées de leurs évènements, parfois importants parfois routiniers. Il réalisa un nouveau contrat alors qu’il était âgé de deux cent trente ans. Une jeune femme qui se révélait être une descendante d’Anao, sa première contractante. Cette fois leur relation dépassa le simple contrat, allant beaucoup plus loin en intimité avant même qu’Azagerz ne puisse s’en rendre compte. Intérieurement il savait qu’elle allait mourir bien avant lui mais il n’y pouvait rien. Lïana fut la première et la dernière à avoir le privilège, l’honneur de pouvoir chevaucher le dragon dans le ciel tant ils étaient proches tous les deux. Son cœur était alors encore emplit de tendresse et d’amour pour les hommes. Ce fut la dernière fois.

Lorsqu’elle mourut, de vieillesse aux côté de son amant de démon, Azagerz fut profondément attristé mais réalisa à quel point il n’y avait aucune possibilité d’amour entre démons et mortels. A cause de cela il passa quelques siècles sans plus établir le moindre contrat jusqu'au jour où un sorcier arriva, le forçant à se mettre à son service en se servant de moyens qu’il n’avait encore jamais rencontré. Pourquoi le contraindre alors qu’il était prêt à donner son aide de façon volontaire ? Ce fut, pour lui, le commencement de la fin…

Le sorcier employa démon tel un esclave, l’utilisant lors de rituels afin de se servir de ses pouvoirs naturels contre lui et contre ceux qu’il désirait. Ce contrat dura de nombreuses années, bien trop selon Azagerz qui était toujours rabaissé à suivre des ordres sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Pourquoi tant de haine habitait le cœur de cet homme alors qu’il possédait lui-même de davantage de pouvoirs que les mortels normaux ?

Il ne fut libéré que soixante années plus tard, lorsque le sorcier finit par mourir. L’âme qu’il en retira était fade, sans goût et même sans puissance. Quoi que le sorcier ait accompli en faisant le contrat il n’avait rien donné au démon par la suite. Celui-ci eut quelques années de répit, continuant de s’interroger sur les actes du sorcier. Il ne comprenait pas ses agissements mais déjà la bonté qui enflammait le cœur du dragon s’était affaiblie. Quel était l’intérêt de venir en aide à des êtres qui les prenaient pour des esclaves ? Parmi les écailles dorées étincelantes certaines commencèrent à se teindre en noir, comme si elles représentaient la rancœur qui commençait à habiter l’être de feu.

Le contrat qui suivit fut encore pire. L’homme l’utilisa pour obtenir tout ce qu’il voulait, ne se limitant à aucune cruauté par simple plaisir de voir souffrir un puissant animal. Un animal, c’était ainsi qu’il l’appelait tout le temps… Les plaies qu’il pouvait lui infliger cicatrisaient, certes, mais chacune d’entre elle laissait un trou béant dans son cœur et dans son âme. Puisque c’était ainsi, puisqu’il n’y avait que cruauté chez hommes alors il était inutile d’être bienveillant envers eux. Puisqu’ils exigeaient par la violence sans même demander alors il était inutile d’être volontaire envers eux. Au fil des années les écailles d’or d’effaçaient lentement sous l’influence grandissante de la vague noire qui consumait son corps et son cœur. Puis vint finalement le jour où il n’en resta plus aucune…

Le contractant était toujours plus furieux de voir l’or disparaitre. La couleur de ces écailles attirait l’envie des autres et lui avait assuré la richesse. Si le démon ne pouvait plus faire ça il ne servait plus à rien. Un jour alors qu’il avait forcé un peu trop sur l’alcool il prit un couteau, tentant de tuer Azagerz alors que celui-ci dormait, sous sa forme humaine. Lorsque le couteau arriva presque au contact de sa chair une flamme verte l’enveloppa soudainement, faisant reculer l’homme de terreur. Celui-ci avait oublié la règle qui protégeait son âme et avait depuis trop longtemps cru qu’il pouvait se passer des précautions nécessaires pour contrôler son esclave. Le feu vert enflamma la bâtisse alors que le dragon revêtait sa forme primale, la détruisant de l’intérieur par sa taille. Il dévora l’homme d’un seul coup, absorbant son âme par la même occasion, et celle-ci était succulente, la meilleure qu’il avait jamais dévoré. Sa liberté ne dura pas longtemps puisqu’il fut maitrisé par les gardes humains qui, eux, disposaient toujours de leurs armes. Il fut alors enfermé et contracta un pacte de force avec une nouvelle personne.

La haine qui abritait à présent son cœur ne cessa de s’étendre, allant jusqu’à éteindre la moindre lueur de bonté, d’amour ou de bienveillance envers cette race cupide et ingrate. Puisqu’ils voulaient un esclave ils auraient un esclave, un esclave attendant le moindre faux pas pour dévorer son maître.

Arriva alors le temps de la libération. Après deux-cents années d’esclavage les démons furent guidés sur le chemin de la vengeance par une puissance divine. Azagerz brisa ses chaînes à l’instar de centaines d’autres des siens et ravagèrent le monde que les hommes avaient bâti sur leur sang et leur liberté.

Son présent :
Après avoir durement acquis sa liberté le démon commença à changer encore un peu plus. Il avait perdu toute sa bonté et avait obtenu de la haine, de la rancœur. Mais à présent il voulait plus encore. Il voulait que les mortels souffrent pour chaque instant où il avait lui-même souffert. Il voulait que les faibles humains qui l’avaient enchainé se rendent compte de la puissance dont ils s’étaient fait un ennemi. Il n’était plus question de partager mais bien de prendre. Prendre tout ce qu’il pouvait et en profiter un maximum.

Les nouveaux contrats qu’il établit avec les mortels le furent par des individus qui n’avaient aucune idée de l’être avec qui ils traitaient. Petit à petit il gagna en perversité et en manipulation. Il parvenait à se libérer du contrat en prenant son dû au bout d’une dizaine d’années à peine, jouant sur la faiblesse mentale de ses victimes. Il avait de l’expérience, il avait subi des choses inimaginables mais il en était revenu, ce que les mortels ne pouvaient pas faire.

Les années s’écoulèrent et le démon gagnait en perversion, en cruauté et en violence. Il mit fin lui-même à plusieurs contrats sans pouvoir profiter de l’âme de son contractant simplement en le dévorant vif sur un coup de tête. Avec le temps ces impulsions cessèrent et il devint moins violent envers les humains. Il avait en effet trouvé ce qui lui plaisait encore plus que les faire souffrir. Il s’agissait de leur âme une fois qu’ils avaient plongé dans les ténèbres.

A partir de ce moment il chercha les individus possédant une âme vraiment pure, innocente, et prit un plaisir fou à les corrompre, leur donnant des pouvoirs qu’ils ne pouvaient contrôler et les amenait peu à peu sur le chemin de la noirceur en servant de conseiller sur la façon de les utiliser. Il prenait plus le temps d’attendre à présent, il était difficile de corrompre quelqu’un en quelques années, il fallait plus de patience. Mais la récompense était de taille et tellement savoureuse. Plus il récupérait d’âmes de cette manière et plus il gagnait en sadisme, en ruse et en fourberie.

Les années devinrent des siècles mais, alors qu’l était à présent âgé de plus d’un millénaire, jamais il ne tombait dans la routine, découvrant toujours un moyen ou un autre de s’occuper. Car après tout il n’y avait que son contractant qui pouvait lui fournir une âme, il pouvait donc se permettre de se lâcher sur les autres humains qui avaient leur malheur d’être attirés par son apparence humaine ou, tout simplement, de croiser son chemin…

Rémunération des âmes récupéré : [size=9](De qui elles appartiennent et s'ils provient d'un démon, quel pouvoir a-t-il et comment vous vous êtes procuré cette âme.)
Ceci est indiqué dans l’histoire et je n’ai pas vraiment envie de me répéter donc je le ferais uniquement si vous le demandez vraiment ^^



Seriez-vous prêt à prendre les âmes des mortels contre tous vos pouvoirs ?
Pas sûr d’avoir compris la question. C’est perdre nos pouvoirs et, en échange, pouvoir prendre les âmes sans avoir besoin de contrat ?

Quel serait votre réaction si on vous disait qu'il ne reste plus aucune âme à prendre ?
Je prendrais son âme, ça en fait toujours une de plus.

Vous voyez un chiot abandonné, que faites-vous ?
Absolument rien du tout.

Montrez-nous votre marque.
Spoiler:
 

Quel sont vos règles ?
#1 - Je suis un être ancestral alors que tu n’es qu’un mortel. J’accepte de partager mes pouvoirs avec toi mais je ne suis pas ton esclave. Tu ne me donneras pas d’ordres mais tu me feras des demandes avec le respect qui m’est dû.
#2 - Jamais tu ne me regarderas durant ma transformation.
#3 - Au moment du contrat tu devras me dire exactement pour quelle raison tu veux faire celui-ci et ne pas t’en détourner.
#4 - Pour une demande que je réaliserais tu devras en réaliser une pour moi quand je le désirerais.
#5 - Tu ne me demanderas pas de tuer ni de torturer pour toi (je ne te donnes pas du pouvoir pour rien...)
#6 - Lorsque tu ne me demandes rien je suis libre d’aller où je le désire sans avoir à te rendre de compte.
#7 - Jamais tu ne chercheras à me nuire de quelque manière que ce soit
#8 - Une fois une tâche donnée je l’exécuterais, si elle entre dans les conditions des autres règles, jusqu’à la fin sans que tu ne puisses l’annuler, à moins que j’accepte également d’y mettre fin.
#9 - En aucun cas tu ne pourras me chevaucher si tu n’as pas prouvé ta valeur au préalable.


©Kyoshi




Dernière édition par Azagerz Dranzar le Sam 23 Mar - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Azagerz Dranzar Ven 22 Mar - 19:06

BIENVENUE!
code validé o/
Ton histoire.. j'adore T^T
j'ai pris un grand plaisir a la lire T^T
Franchement rien a redire la dessus ta fiche est parfaite a un petit détaille,
Tu a oublié de cité dans "les règles que ton Démon dira" l'article 4 et 5 qui se trouve dans L'histoire
Rajoute donc a ta façon c'est règle et je te valide *^*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Azagerz Dranzar Ven 22 Mar - 19:28

Merci tout d'abord pour les compliments ^^

Sinon par rapport aux règles ce n'est pas vraiment un oubli puisque je croyais qu'il ne fallait mettre que celles qu'on rajoutait c'est pour ça x)
Mais le truc c'est que je veux bien, moi, torturer quelqu'un d'autre ^^

Enfin bon, ça y est c'est rajouté
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Azagerz Dranzar Ven 22 Mar - 19:36

VALIDE OFFICIELLEMENT \o/ ! (a)
franchement je te souhaite très bon rp parmis nous,
j'espère que tu t'amusera bien,
et pour les règles t’inquiète pas, c'est vrai que cela laisse croire que c'est que ce qu'on rajoute par rapport au autres ^^'
Pour la torture,
Tu peut torturé ton contractant mais sous risque de perdre l'âme, mais ta le droit sinon faut juste que tu le tient en vie xD et que si l'humain te dit d'arrêté de le torturé, il faudra que tu arrête sinon comme j'ai dis tu perd son âme. Ce qui concerne torturé tout autre humain qui n'est pas ton contractant tu fait ce que tu veut xD.
Sinon encore Bienvenue *hug*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Azagerz Dranzar Ven 22 Mar - 19:39

Mon contractant je le torture pas, l'objectif c'est de lui apprendre à torturer les autres ^^
Sinon savoir que je peux torturer les autres ça me suffit, merci encore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Azagerz Dranzar

Revenir en haut Aller en bas

Azagerz Dranzar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PoorSoul :: Hors RPs :: Archives :: Hors RPs :: Fiches Abandonnés-