PoorSoul


Bienvenue sur PoorSoul !! ^.^

Tout d'abord nous tenons à vous informez que le forum est destiné à des personnes matures de 18 ans et plus. Le Yaoi/Yuri et Hentai est autorisé. Pour prévenir les jeunes curieux sur la nature de nos texte, les invités ne peuvent pas lire les sujets dans les zones RPG.

Autre chose importante, ce forum est là pour que vous puissiez vous amuser. Alors amusez-vous ! =D



 

Partagez|

Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Évêque

Messages : 54
Pseudonyme : V
Contrat avec : Personne

Votre incarnation
âge: 18ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Mer 30 Jan - 11:29

Yuu Yamada a écrit:


Il me sourit, une fois encore. Je me demande bien s'il n'a pas mal à la mâchoire à force de faire ce geste que je n'ai presque jamais fait une seule fois dans ma vie. Pourtant, sourire lui va bien, mieux qu'à moi, mais ce n'est que mon point de vue, un avis personnel. Son visage s'illumine à chaque sourire qu'il fait, un sourire amical, un chaleureux, un protecteur, j'aimerai bien voir toutes les sortes de sourires qu'il peut faire alors que moi je suis juste incapable d'en faire un seul. Je ne peux pas le nier, pour un démon, il est bien plus qu'attirant. Et après ça il ose me dire qu'il n'a pas une seule admiratrice à ses pieds ? Menteur. Mais bon, devrais-je être étonné qu'un démon mente ? Non, pas du tout. C'est de la fausse modestie pure, de l'hypocrisie bien visible. Pourtant j'ai finis par accepter son invitation. Pourquoi ? Bonne question. Je crois que je me ferai torturé de toutes les façons si on apprenait que je dîne avec un démon, mais ma curiosité et mes doutes envers les paroles des autres évêques me poussent à essayer de comprendre l'ennemi, pas seulement pour le tuer, mais tout simplement pour le comprendre. J'ai vu des tas d'évêques censés être le bien, qui n'étaient que des ordures bien plus terribles que les démons, des faux dévots qui profitaient de l'humain et de son besoin d'être écouté pour récolter des sommes et des sommes d'argents. Est-ce que le Seigneur souhaite cela d'un évêque ? Non, loin de là. Je ne suis pas comme les autres, mais je ne suis pas pour autant quelqu'un de mauvais. Bien que je ne sois pas parfait non plus, je sais faire la différence entre quelqu'un de bien et de mauvais, moi. C'est ce qui fait que je n'ai pas tué ce chat, j'ai cru voir en lui quelque chose de... Bien ? Mais je me trompe peut-être, surement même. Il essaye de me contrôler, de me faire croire des choses pour que je doute. Pourtant sa voix douce et chaleureuse me fait presque oublier qu'on est ennemis lui et moi.. Et je lui répond aussi froidement que je le peux, bien que ce ne soit pas aussi convaincant qu'au départ.

- " Bien. Parfait alors, je suppose. Pourquoi ça ne m'étonne pas qu'un matou aime le poisson ? N'oublions pas tout de même que c'est un repas d'affaire.. "


Il me rattrape, il marche à côté de moi alors que je me retiens de m'éloigner de lui, par simple réflexe. Je ne le regarde pas car je ne souhaite pas le regarder, mais mon attention se pose malgré moi sur son coude tendu vers moi. Euuh...? Qu'est-ce qu'il fait avec son coude ? Je ne comprend pas, jusqu'à ce que ses mots traversent mes oreilles pour se rendre à mon cerveau. Je continu de marcher en regardant son bras comme s'il se foutait complètement de ma gueule. Que je lui prenne le bras ? Il me prend pour une gonzesse ou quoi ? Rien que l'idée de le toucher me répugne, réaction du à mon éducation. Je repasse sa phrase plus d'une fois dans mon esprit, le temps de l'analyser. " Les démons ne sont pas tous des monstres. " ... Mensonge, Vérité ? Doute, Agacement, Nervosité, Mal être. Je me sens comme ça après cette phrase, tout au fond de moi, chose que je ne laisse pas paraître extérieurement évidemment, mais qui comme d'habitude se lit dans mes yeux. Mes yeux, les traîtres, la seule partie de mon corps encore vivante et qui peut parfois exprimer un sentiment ou deux, contrairement à mon visage, mes lèvres et presque tout le reste de mon corps.

Je relève finalement mon regard vers lui en repoussant un peu son bras. Je l'ai touché, oui je l'ai touché.. Mais étrangement ce n'était pas si dramatique et horrible que ça. Il avait une peau, des yeux, une bouche.. Oui une bouche, un nez, des sourcils, un corps. Il avait tout humain excepté cette moitié chat en lui, chose que j'aime assez étant donné mon amour pour les félins que je vais évidemment garder pour moi. Seigneur, plus le temps passe plus je me dis qu'il ne se moque pas de moi et qu'il est sincère. Les démons ne sont peut-être pas tous des monstres comme je le pensais, et comme il vient de dire... Je le repousse pourtant en lui répondant d'une façon qui pourrait presque laisser croire que je suis jaloux, mais ce n'est pas du tout le cas. Pas du tout.

- " Non merci, je ne préfère pas. Gardez ça pour vos admiratrices.. Surtout que, au cas où vous n'auriez pas remarqué, je suis un homme. Oui, un homme. "


Je finis ma phrase comme si c'était logique qu'un homme et qu'un homme ne soient pas ensemble. S'il savait que les femmes me dégoûtent et que le corps viril d'un homme me rend chaud comme la braise. Je crois qu'il rigolerait bien en sachant cela, mais encore une fois, c'est une chose qu'il ne saura jamais et que je garderai pour moi, comme il se doit. Notre marche continue, alors que je me tiens toujours à ses côtés, essayant d'oublier le fait que je trahis peut-être ma "famille" tout en observant le restaurant dans lequel il m'emmène. J'observe la façade du restaurant avant d'entrer, m'arrêtant un instant comme pour me convaincre de nouveau que je ne fais pas une énorme erreur, car après avoir passé la porte, je ne pourrais plus revenir en arrière. J'ai l'impression que je suis entrain de faire quelque chose que je ne devrais pas faire et qui va surement complètement changer ma vie sans but et ennuyeuse.. Mais je ne regretterais rien, et je demande pardon au Seigneur si pendant ce repas, je me laisse avoir par les mensonges et les sourires de ce démon. Mais je ne veux pas revenir en arrière, et je sais maintenant que je veux passer cette porte avec ce chat.










Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t112-yuu-yamada#757
avatar
Censils

Messages : 364
Pseudonyme : FireStone
Contrat avec : ///

Votre incarnation
âge: 792 ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Sam 23 Fév - 3:52



Je suis heureux qu'il ait pu accepter mon invitation. Ça me parait que plus étrange, comment puis-je être heureux de dîner avec un évêque, l'ennemie de toute les démons, je serait simplement ravis si l'un deux pouvait se comporter autrement. Je me demande simplement jusqu'où cette supposé "foie" peut autant les aveugler. Je me demande à quel point les autres humains ont pu lui faire un aussi beau lavage de cerveau. Ils n'ont pas du creuser bien profond, du moins je pense, puisqu'il n'a pas lever un seul petit doigt pour faire apparaître sa jolie lumière aussi détestable qu'une brulure au fer rouge. Je me demande même si l'idée d'attenter à ma vie lui ai traversé l'esprit. Si c'est le cas, il ne s'est pas écouté lui-même et n'a encore moins suivit le protocole des évêques "tuer à vue" je suppose. Au moins il a l'avantage d'avoir un joli minois, devoir diner avec un vieil évêque repoussant ne m'aurait sans doute pas tenté.

- Rassure moi.. Ce "dîner" au chandelle n'est qu'un prétexte pour le tuer, n'est-ce pas ? Quel douce mort que d'avaler un doux poison et comme dernière vision... seulement l'homme le plus séduisant du monde ?

Les mots de mon cher colocataire suffisent me faire afficher un doux sourire, en oublierai presque que cet humain ait osé me confondre avec un vulgaire animal miniature. "L'homme le plus séduisant du monde" c'est ce que je suis à ses yeux, je me demande si cet évêque en pense autant, je me demande comment il peut me trouver, je me demande même si les évêques peuvent ressentir de l'attirance physique, à voir celui-ci, j'ai surtout l'impression qu'il se coute de tous. Par contre, je ne vais pas laisser cet humain s'en tirer sur ses mots, aucun d'entre eux a pu me confondre avec un vulgaire chat sans s'en mordre les doigts, Eloïck le sait tout aussi bien, ce doit être pour ça que l'idée du poison lui ait traversé l'esprit. Mais il n'en sera que plus déçu. suite au parole de l'évêque, je le regarde bien dans les yeux, pour qu'il comprenne quel point ce que je lui dit est important, à quel point je refuse de devoir revenir sur ce sujet.

- Beaucoup aime le poisson, mais je vous prierai à l'avenir de ne pas me confondre avec un chat. "Matout" n'est pas le meilleur des surnoms, si vous voyez ce que je veux dire. Tâchez de ne plus l'utiliser, j'apprécierai.


J'espère que ce point est éclaircit, je m'entends déjà à ce que mon démon-loup boue dans ma tête de lui faire la peau sur le champ et de ne pas attendre le poison, mais il n'en est rien. Il croit peut-être réellement que je vais l'empoisonner. Le pauvre il sera déçu. Je me rend compte qu'il me repousse, je suis déçu de cette attitude, mais pas surprit. Je m'en attendais. Certainement du à une rancune contre les démons, cela va de soit. Je garde tout de même un sourire amicale un peu forcé, mais qui se change bien vite en un plus sincère, frisant une expression plus amusé.

- J'ai bien remarqué que vous étiez un homme, ne vous inquiétez pas. Je ne vois pas en quoi cela dérange. Les hommes aussi ont droit à un peu de galanterie, vous ne croyez pas ?


Je décide de ne pas insister, le niveau de conversation jusqu'au bâtiment manque cruellement de vigueur, pour ne pas dire inerte. Je m'arrête non loin de lui, me postant à ses côté au moment où il décide de s'arrêter. Je le regarde observer le restaurant en me demandant à quoi peut-il bien penser. Trouve t-il que ce restaurant fait trop modeste ou alors que la décoration ne lui plaie pas. Pourtant ce lieu est tout à fait à mon goût et je remarque qu'il semble vouloir se donner du courage. Je trouve ce geste adorable, même si en aucunement je ne le lui dirait, je n'ai pas envie de le complimenter, il pourrait certainement se méprendre et croire que je veux le draguer. Je m'avance alors, ouvrant la porte grand ouverte, me postant tout près pour l'empêcher de se refermer et d'un geste galant je lui fait signe d'entrer avec mon plus beau sourire ravageur.

- Après vous mon cher.


J'ai hate de le voir manger, sa façon de prendre de la nourriture. On peut en apprendre beaucoup sur une personne simplement en l'observant manger. Certaine personne n'y croit pas, mais j'y crois, au contraire. J'entre à sa suite pour attendre à l'entrer, une serveuse qui viendrait nous présenter notre table. Je lui demanderai une place priver, à l'écart des regards, il serait préférable que nous n'attirons pas trop l'attention je pense, même dans ce lieu.





Cliquez sur le chat pour entendre la musique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t13-shall-cardonn
avatar
Évêque

Messages : 54
Pseudonyme : V
Contrat avec : Personne

Votre incarnation
âge: 18ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Mar 26 Fév - 5:19

Yuu Yamada a écrit:



Ce n'est pas vraiment ma faute si je compare ce démon à un chat, c'est même un compliment mais ça il ne le sait pas. J'adore les chats, je trouve qu'ils sont à la fois adorable, et qu'ils ont une démarche élégante, et une course majestueuse. Leur agilité et leur ruse font que j'apprécie particulièrement cet animal, donc, le fait que je donne des surnoms à ce démon qui le compare à un chat n'ont rien de péjoratifs, du moins de mon point de vue, je trouve simplement qu'il est aussi innocent qu'un chat comme il ne m'a pas fait de mal alors qu'il aurait du m'en faire, comme moi, j'aurai du lui en faire, on a pas du tout assuré tous les deux, il est dans le même cas que moi, il n'a pas fait ce qu'il aurait du faire, ce qui est dans la logique des choses, autrement dit : L'évêque tue le démon, le démon tue l'évêque, et ils ne vont pas manger ensemble dans un restaurant. Voilà la logique à suivre, ce qui est normal et naturel, mais lui, mais moi, on n'a pas suivit cette logique. Pourquoi ? Je ne sais pas trop. Un signe du destin, le Seigneur qui me tente, qui me teste. Je me demande si c'est le fait qu'il ressemble à un chat qui m'a arrêté quand j'ai voulu le tuer, je me demande si ça avait été un autre démon si j'aurai été capable de le tuer, je me demande pourquoi, moi, je ne suis pas comme les autres évêques et pourquoi je ne l'ai pas fais. Je me demande aussi pourquoi il ne l'a pas fait, et toutes ces questions se bousculent dans ma tête alors que je cherche des réponses, réponses qui ne viennent pas. A vrai dire, j'ai un peu peur de ces réponses qui pourraient ne pas me convenir, le doute est affreux, mais peut-être moins dur que la réalité ? Je déteste cette sensation d'égarement, ce sentiment d'être perdu, perturbé et par un démon en plus. La plupart des évêques qui pêchent, c'est avec des humains, se laissant avoir par la tentation de chair, et le plus souvent ils ont pas mal de problèmes après ça, alors que moi je n'ai jamais rien fait à côté, je parle juste à un démon au lieu de le tuer, et ce que je fais et vingt cinq fois pire que de perdre son pucelage avec un humain. Je n'ai jamais été tenté par cette chose qu'on appel "sexe", j'ai déjà fais des petits jeux étranges avec d'autres évêques, mais j'étais plus spectateur qu'autre chose, et maintenant que j'y pense, je traîne avec un démon aussi beau qu'une célébrité. Si je me fais prendre avec lui, je vais avoir pas mal de soucis, car les évêques jugent facilement, ils pourraient croire que ce démon m'a séduit et que je suis tombé dans ses bras, que je n'ai pas pu lui résister, et là se serait la misère, il m'accuserait de trahison, d'avoir commis le pêché de chair, et avec un démon en plus de ça ! Ce serait une catastrophe, mais je préfère ne pas y penser et répondre à ce chat.

- " J'apprécierai, moi, de ne pas recevoir d'ordre d'un démon. Je garderai mes surnoms pour moi alors, de toute façon les chats sont bien trop supérieurs pour que je les compare à un vulgaire démon... Et je ne pense pas que la galanterie soit nécessaire entre deux hommes, ça risque d'être plus suspect qu'autre chose et je ne tiens pas à être remarqué en votre compagnie. "


Je tente de rester calme, et malgré ma froideur habituelle, je ne suis ni agressif, ni désagréable, simplement neutre et impassible. Après ces quelques mots, un blanc s'installa entre nous, pas que cela me dérange, je me vois mal parler des nouveautés, des étoiles ou de la pluie avec un démon, autant laisser cet agréable silence régner entre nous, preuve que nous ne pourrais jamais avoir de bonnes relations, même en essayant. J'avais marqué une pause devant le bâtiment de restauration où j'allais aller prendre un repas avec ce monstre. Quand je fus enfin décidé à entrer, je posais mon regard sur le chat qui me tenait la porte avec un sourire bien à lui, s'inclinant un peu pour m'inciter à entrer avant lui alors que j'avance en l'ignorant, entrant en regardant pour bien lui montrer que c'est agaçant de le voir faire ça, et plus gênant qu'autre chose.. Gênant hein ? Je n'ai pas été gêné de puis très longtemps, je ne connais plus vraiment les émotions et sentiments, et je refuse qu'un démon fasse ressortir ça de moi, ce serait pire qu'un pêché. Je vois une serveuse venir prêt de nous et je sens la présence de Shall dans mon dos, chose que je tente d'ignorer alors que je suis la femme après que le matou ait demandé un endroit isolé et privé.. Je pense d'abord qu'il veut me violer dans le restaurant et que c'est pour ça qu'il veut qu'on nous voit pas et je panique un peu !! Puis je me rend compte qu'il veut juste qu'on nous voit pas et alors je me dis que je peux vraiment penser des trucs bizarres parfois, à croire que j'avais envi de ça tellement j'y ai pensé vite, baark, n'importe quoi ! Manquerait plus que ça.










Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t112-yuu-yamada#757
avatar
Censils

Messages : 364
Pseudonyme : FireStone
Contrat avec : ///

Votre incarnation
âge: 792 ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Mar 12 Mar - 3:29




J'hausse un sourcil dès l'instant où il me parle du fait qu'il m'ait surnommé "matou" encore mieux, il insulte mon espèce en la réduisant à celle des chats. J'ai bien une réplique en tête, de quoi lui rappeler ses origines de singes, mais je me retiens. Je remarque qu'il est déjà plus froid et ses paroles vexant.. Je ne dois pas afficher qu'elles m'irritent grandement, je ne suis pas le seul. Dès qu'il est question de comparer un démon d'une espèce inférieur, mon colocataire grogne et peste sans retenu, ce qu'il fait d'ailleurs en insultant les humains. Sa rage, je la sens et je m'efforce de ne pas y penser, ce bruit dans ma tête devient particulièrement dérangeante. Je dois l'ignorer, mais ce n'est pas si simple, je dois le faire taire. Pour ça, j'envoie une petite décharge dans mon corps, rien de bien fort, juste assez pour lui faire comprendre de se calmer. Depuis le temps, il a fini par comprendre et se calme aussitôt, j'affiche même un petit sourire lorsque je me rends compte qu'il boude.

Une fois dans ce dit restaurant, même si l'évêque m'a dit qu'il n'aimait pas la galanterie, je décide de ne pas la laisser tomber pour autant. C'est également un moyen pour moi de l'agacer, mais je ne démontre comme intention que de faire preuve de politesse. Je vais donc lui tirer sa chaise pour le lui présentez, toujours avec galanterie et un sourire radieux, pourquoi pas ?

- Assayez-vous je vous pris.


Je lui fais ensuite signe de s'assoir avant de lâcher sa chaise et d'aller poser mon fessier sur celle en face de la sienne. Je prends ensuite les menue que me tends la serveuse pour en tendre un moi-même à l'évêque en face de moi. À bien y penser, cette situation me semble de plus en plus étrange, mais j'ignore en quoi exactement. Peut-être parce qu'il s'agit d'un évêque ? ou alors parce qu'il ne semble pas aimer la galanterie ? Ou encore peut-être parce qu'il ne semble pas être déjà tombé sous mon charme ? Je me demande même si les évêques sont immunisé par le désir charnel. Je me demande s'il est puceau, mais je n'oserais pas le lui demander. Je veux surtout conserver mon aspect amical, d'où le sourire que j'affiche et non des intentions perverses. Je regarde dans le menue en tournant les pages, regardant au hasard ce que je pourrais manger. Je sens un silence devenir plutôt pesant et je n'aime pas ça. Je veux le casser, je vais le casser, ce silence qui ne laisse place qu'à l'inconfort.

- Vous pouvez passez à la page 4, les plats végétariens y sont. Je pense prendre que du saumon fumé, ça me semble bien.


Après avoir choisi mon plats, je pose le menu sur le bord de la table tout en le fixant. Avant qu'un autre silence s'impose, je m'adresse encore à lui, calmement et d'une voix que je tente d'avoir le plus rassurant possible.

- Alors Yuu. Qu'aimeriez-vous savoir de mon espèce en premier ? Si vous voulez je peux vous parler de nos habitudes alimentaires puisque nous sommes dans un restaurant, ce serait approprié, vous ne trouvez pas ?


Bien sur, je ne m'attends pas à ce qu'il soit réellement intéressé par notre façon de nous nourrir ou alors ce que l'ont mange, il doit s'attendre à ce que je lui dise les points faibles des censils, mais je ne les lui donnerai jamais, je ne suis pas idiot à ce point là. J'espère juste lui faire prendre conscience que mon espèce ne recherche pas la guerre même si nous avons du passer par là.





Cliquez sur le chat pour entendre la musique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t13-shall-cardonn
avatar
Évêque

Messages : 54
Pseudonyme : V
Contrat avec : Personne

Votre incarnation
âge: 18ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Sam 16 Mar - 7:58

Yuu Yamada a écrit:



Maintenant que je suis rentré dans ce restaurant en compagnie de ce démon, je sais que je ne peux plus vraiment changer de décision, mais j'ai un peu peur d'avoir commis une erreur. La pensée qui traversa mon esprit ,quand il demanda une table isolée des autres, me mit assez mal à l'aise, et je détestais ça parce que ça faisait un moment que je n'avais pas été gêné, ou que je n'avais pas ressenti quelque chose, et en si peu de temps, ce félin arrive à me mettre mal à l'aise. Je m'insupporte moi-même, et je me rend compte que je ne suis pas aussi agacé que j'aurais du l'être. Pendant que je pensais à tout et n'importe quoi, je marchais en arrivant près de la table "isolée" que le démon avait demandé précédemment. J'observais un peu la décoration et l'ambiance, trouvant effectivement que c'était assez isolé à mon goût, alors que je m'approchais de ma chaise pour m'asseoir. Je fus un peu surpris en voyant le matou tirer ma chaise pour jouer les gentlemans. C'est n'importe quoi ! Il peut peut-être faire fondre les jeunes filles en faisant cela, mais pas moi, je trouve cela plus ridicule qu'autre chose. Il pense qu'en jouant les beaux chevaliers galants et romantiques je vais craquer, mais c'est vraiment une belle idiotie, et pourtant, en m'asseyant sans le regarder ni lui répondre, je sens une légère chaleur monter du bas de mon dos jusqu'en haut de celui-ci, cette même chaleur se retrouvant sur mon visage et je comprend que j'ai surement un peu rougis, mais juste un peu. Je me retiens de partir quand je m'en rend compte d'ailleurs, regardant ailleurs en priant pour qu'il ne voit pas la réactions que j'ai et que même moi je ne comprend pas, me concentrant pour faire disparaître les couleurs de mon visage, pour lui rendre sa couleur d'origine. Entre temps le démon s'était mis en face de moi, et je réussis à croisant son regard en prenant le menu qu'il me tend. Je soupire doucement en l'ouvrant, assez content de pouvoir cacher mon visage à l'intérieur de celui-ci, avant d'entendre sa voix me dire d'aller à la page quatre pour les plats végétariens. C'est assez... gentil de sa part ? Je suppose.. De penser à moi, enfin bon, trêve d'inutilités, je me rend à la page quatre et je lis les plats qui y sont proposés, murmurant un léger " Merci " presque imperceptible pour qu'il ne l'entende pas avec un peu de chance.

Il semble ne pas aimer le silence. Pendant que je m'attardais sur un plat qui semblait me plaire, je l'entend reprendre la parole, comme pour faire fuir le silence, le plus loin et le plus longtemps possible. Moi, je suis habitué au silence, pas que je l'apprécie, mais il fait juste parti de mon quotidien. Je l'entend me proposer de me parler de l'alimentation de son espèce, chose qui me semble intéressante. J'ai toujours eus une admiration secrète pour toutes les espèces de ce monde, et je cherche à en savoir le plus possible sur chacune alors pourquoi refuser ? Je veux tout savoir, mais je tiens à rester un minimum dans une bonne tenue, sans trop montrer mon "excitation" intérieure.

- "J'ai choisis aussi ce que je vais prendre, et oui, je pense que ce serait intéressant de savoir cela. Votre quotidien aussi. Vos habitudes, votre vie, si vous changez en fonction du temps, des saisons, ce que vous aimez, ou n'aimez pas. Bref, je veux savoir pas mal de choses. "


Je repose le menu sur la table après avoir simplement choisis le " Soufflé de carottes au gouda au cumin ". Je prend alors un petit carnet et un crayon qui sortent d'on ne sait où, tapotant la mine du crayon sur le papier en attendant ce qu'il va me dire pour noter ce qui me semble intéressant. Mais, en le regardant, je me rend vite compte que j'ai oublié de parler de leurs faiblesses.. Je suis un idiot ? Je suis un évêque, qui doit tuer les censils, et je préfère savoir ce qu'ils bouffent plutôt que comment les tuer ? Je me sens honteux d'un coup, d'avoir oublié mon objectif, tout ça à cause d'un stupide chat qui me sourit et qui est bien trop gentil pour être un démon. Et pourtant, même si j'essaye de me voiler la face, il est un démon, et moi je suis un imbécile.










Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t112-yuu-yamada#757
avatar
Censils

Messages : 364
Pseudonyme : FireStone
Contrat avec : ///

Votre incarnation
âge: 792 ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Mer 29 Mai - 21:43




Bien sur, je sais que je me trouve devant un évêque, l'ennemie de mon peuple. Il m'intrigue et me fascine, je savais déjà que celui-ci semblait différent des autres, jeune et naïf, si je puis dire. Il croit fermement que nous hommes les ennemies du monde, probablement aussi que les humains étaient là bien avant les démons. Ou encore que ce sont les démon qui ont voulu asservir les humains. Voilà ce dont je parle lorsque j'imagine qu'il est naïf. Je suis pourtant surprit, extrêmement même. Je m'efforce de faire en sorte qu'il n'y paraisse rien, mais il y a toujours un reste de mon expression étonné lorsqu'il me dit tout ce qu'il veut savoir sur mon espèce. Je ne l'ai pourtant pas entendu me dire où nous habitions, combien nous étiez, quel était notre force de frappe ou encore moins nos faiblesse. J'aurais pu croire un instant qu'il cherchait à me manipuler, mais vu comment il semblait quelque peu.. enthousiasme ? l'idée me sorti aussitôt de la tête.

J'aurais aimé pouvoir lire dans ses pensés, j'aurais aimé pouvoir savoir ce qu'il ressent et connaître ses véritables intention, savoir s'il était sincère comme je le voit ou s'il jouait un double jeu. Il est arrivé de rare moments où j'ai regretté de ne pas faire confiance à mon empathie, j'en suis venu à me forger un bouclier qui m'a coupé de ce don, je le regrette amèrement à présent. Ça a beau être une faiblesse en tant que guerre, en société c'est autre chose. Ce dont devient plus une force qu'une faiblesse à ce stade. Nous ne sommes plus sur un champ de bataille où nous devons faire preuve d'aucune pitié, c'est un autre champ de bataille où nous devons comprendre d'avantage sur l'autre.

Je lui sourit alors doucement. Je ne pense pas qu'il puisse chercher à me tromper, je l'ai vu rougir, j'ai bien l'impression qu'il a aimé mes marques d'attentions. Il ne doit pas me détester comme il dit ne pas aimer les démons. Je le regarde dans les yeux, comme attendrit par ses paroles, un peu plus de douceur dans ma voix s'impose à ce moment là.

- Bien. Je vais tout vous dire sur ce sujet dans ce cas. Ça implique également de vous expliquer nos méthode de chasse. Et bien..


Je réfléchis un peu. Par où allais-je commencer ? C'est la première fois que je parle de ça à un humain, je me demande bien si un démon l'a fait avant moi, surement pas à un évêque. Pour mon colocataire, ça lui déplait évidemment, mais ce n'est pas pour autant que je suis ce qu'il désire. Après y avoir songé quelque peu, je reprends.

- Chez nous, nous mangeons à peut près de tout, les fruits, les légumes, du poissons, de la viande aussi. On a pour coutume de bien traiter ce qu'on s'apprête à manger. Parce que ce c'est un cadeau de la nature. Pour nous, toute la vie est importante. Lorsque l'on cueille des fruits, on remercie l'arbre de nous nourrir, on remercie la nature à chaque instant. Lorsqu'on tu pour manger, nous remercions la bête. Certain d'entre nous feront en sorte d'apaiser la bête avant de la tuer, pour qu'elle n'aie pas peur, d'autre se suffiront à simplement ne pas la faire souffrir trop longtemps. Je sais que les humains prennent sans demander, sans savoir si la créature qu'ils tuent a une famille, sans savoir s'il vont vraiment la manger. Certain tuent pour le plaisir. Ces gens là, mon espèce se les mette à dos très facilement.


Je sourit amusé, songea à ce qu'aurait pu ressembler une jeune Censil innocente attaquer sauvagement un humain. Ça me semble amusant, mais en réalité c'est autre chose. Peut-être que je devrais le lui expliquer avant qu'il n'imagine des scènes de démons malfaisant.

- En fait, lorsque je dis qu'un Censil se met un humain à dos, c'est simplement qu'il s'arrangera pour rompre le contact avec lui et tout les Censils. Nous croyons que toute vie est importante, c'est pourquoi nous ne la détruisons jamais.


Je vis le serveur arriver et prendre commande, je pris une assiette de poisson et je laissa libre à l'évêque de lui dire ce qu'il avait choisi puisque je l'ignorais moi-même.



[HS: Désolé du retard mon minet. é.è *Câlin* <3 ]




Cliquez sur le chat pour entendre la musique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t13-shall-cardonn
avatar
Évêque

Messages : 54
Pseudonyme : V
Contrat avec : Personne

Votre incarnation
âge: 18ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Dim 9 Juin - 5:16

Yuu Yamada a écrit:


Crétin, crétin, crétin, crétin. C'est tout ce que je suis sur le coup, à ce moment précis. J'avais l'occasion de demander les faiblesses d'une espèce des démons, mais comme un idiot je pars sur autre chose alors que mon but c'est de les tuer, de les détruire, donc je suis censé être intéressé par le moyen de le faire. Qu'est-ce qui ne va pas chez moi, bon sang ! Ma curiosité face aux démons aura surement prit le dessus, et pour être honnête j'en suis fortement agacé, bien que lui ça semble lui faire plaisir de me parler de ce qu'il bouffe. Son sourire me le montre bien... Ce sourire dont il ne semble pas se lacer, qu'il me sert, encore et encore, comme s'il cherchait à me rendre fou avec. Et à mon avis, il n'en est pas loin, de réussir à me rendre fou, j'espère juste ne pas me laisser faire par la folie si facilement. Il me parle, il me parle de son espèce et le lien que celle-ci possède avec la nature, chose qui me plait assez je dois l'admettre. Un démon est censé être le mal, il n'est pas censé respecter la nature, pourtant, ses paroles me montrent clairement le contraire, et je prend note de tout ce qu'il me raconte en osant plus vraiment le regard de peur de passer pour un imbécile. Le démon semblait dire la vérité, ou alors il était vraiment très bon acteur. Je ne savais pas trop quoi lui répondre et j'étais plutôt content de voir un serveur nous interrompre alors que je passais commande à mon tour en réussissant finalement à poser mon regard sur ce chat tout en réfléchissant à ce que je devais lui répondre, posant finalement mon carnet et mon crayon près de moi sur la table.

- "Je ne savais pas que certains démons avaient des valeurs, et des principes, ainsi que la connaissance du mot "respect". Je suppose que l'humain, tout comme le démon, fait parfois des erreurs. Souvent même... Je me suis souvent demandé si le démon était si mauvais. Et si, il y a très longtemps, un malentendu avait poussé le démon comme un monstre horrible.. Et si, au fil de temps et de l'apprentissage, cette description du démon avait continué à exister. Si on nous apprend que quelque chose est mauvais, l'humain ne cherchera pas à savoir si c'est vrai ou non, il croira ce qu'on lui dit, avant de l'apprendre à quelqu'un d'autre. Mais Shall, même si tout ce que tu me dis est vrai, même si les démons sont parfois bons, si la guerre entre nous est injustifiée et mauvaise, ainsi qu'inutile, même si c'est le cas, je ne peux pas changer le monde, il est comme il est. Et si on n'apprend ce que j'ai fais, j'en payerais les conséquences, et toi tu te feras tuer. Si tu essayes de te faire entendre pour essayer d'arranger les choses, tu seras accusé de manipulation, les humains croiront que tu les trompe, que tu les manipules, comme ils l'ont appris, et tu seras tué. Tu ne peux rien faire non plus, Shall. Alors à quoi bon te forcer à me prouver que tu es quelqu'un de bien ? Je ne suis qu'un évêque, je n'ai pas le pouvoir de changer les choses. J'ai été éduqué comme ça : " Dieu est le centre de ma vie, l'ange le bien, le démon, le mal, et l'humain le centre entre le bien et le mal. " L'éducation que j'ai reçu, tous comme les autres, expliquent le pourquoi les démons sont tués et chassés, donc si tu dis vrai, je pense que les miens sont responsables de nombreux crimes, et j'en suis désolé, mais les démons aussi ont leur part de responsabilités, et en ce moment, je ne sais même pas si je peux vraiment te croire Shall. Mon éducation laisse un doute dans mon coeur, dans mon esprit, que tu ne peux surement pas comprendre. Ma curiosité pour les démons, mon envie de connaître votre point de vue, et la vérité, m'ont poussé à ne pas me battre contre toi, parce que je ne suis pas du genre à croire ce que je ne vois pas, ce qui n'est pas prouvé, moi. Mais Shall, je reste ton ennemi, et ça tu ne peux pas l'oublier, quoi qu'il arrive ça ne changera rien, même si je finis par croire en tes paroles, ça ne pourra rien changer... "


Je parle beaucoup. Je parle trop. Je parle beaucoup trop. Mais il fallait que je mette les choses au clair. J'ai toujours eus un doute, sur le fait que les démons soient des monstres. J'ai souvent observé des démons de loin, sans les attaquer, pour observer leur façon de vivre, et parfois, il y avait des choses qui n'avaient rien de démoniaque dans leur façon d'être et leur façon d'agir. Je voulais connaître la vérité, je voulais savoir, et prendre des risques, même si je risquais beaucoup en le faisant. Même si ce que Shall dit est vrai, ça ne changera pas l'aveuglement des humains envers les démons, et l'aveuglement des démons envers les humains. On ne peut pas forcer à boire un âne qui n'a pas soif, on ne peut pas forcer des gens à faire confiance s'ils ont peur et s'ils possèdent des absurdités dans la tête. Shall ne peut pas changer les humains, tout comme moi je ne peux pas changer les démons. J'ai peur, Seigneur. J'ai peur de croire ce démon, et de m'attacher à lui. Je ressens comme si c'était trop tard, comme si je ne pouvais plus le tuer, même si je le voulais. J'aimerais fuir, fuir pour éviter ce drame, fuir pour l'éviter lui, mais je veux en savoir tellement plus que je reste cloué sur place à attendre, à attendre qu'il parle, qu'il me dise quelque chose, à attendre mon repas, à attendre les réponses à mes questions, à attendre je ne sais trop quoi.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t112-yuu-yamada#757
avatar
Censils

Messages : 364
Pseudonyme : FireStone
Contrat avec : ///

Votre incarnation
âge: 792 ans
Un + de votre perso:
MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*) Ven 3 Jan - 1:59




Je laissais libre court au jeune évêque de passer commande au serveur. Je l'écoutais attentivement, désirant connaître ses goûts bien qu'il semblait être végétarien. Je songeais à quel point il manquait de saveur et de délice de ne pas pouvoir manger une seule viande, ni de poisson, ni rien de précédemment vivant qui m'enivrait sans problème.  J'écoutais ensuite ce qu'il avait à dire. Je le laissais parler bien que certaine de ses phrases m'avaient assez interpeler pour lui couper la parle, je m'en abstenais. Je ne voulais pas paraître mal poli, encore moins grossier. Ses phrases avaient de quoi m'outrer. Cette enseignement que ces humains recevaient était révoltante.

-" Dieu est le centre de ma vie, l'ange le bien, le démon, le mal, et l'humain le centre entre le bien et le mal. "- Je ne crois pas en l'existence d'un dieux, par contre nous somme là, nommé démon par ces chers humains que mes ancêtres ont laissé évoluer dans notre monde. Je me demande bien ce qu'aurait été le monde s'ils avaient dévoré les singes jusqu'à l'extinction. Il nous auraient échappé bien nombres de tortures, peut-être bien aussi qu'ils n'auraient pas permis que mon défunt amour et moi puissent nous rencontrer. Si je l'avais pu au moment de la guerre, j'aurais sans doute fait en sorte de renverser la tangente, les humains auraient échangés leur place de maître pour celui des esclaves. Si j'avais pu...

Malgré toutes ces questions qui trainaient dans ma tête, j'arrivais à suivre le jeune humain, j'écoutais attentivement sans broncher, sans faillir à mon aspect de jeune démon calme. J'inspirais et expirais graduellement, cherchant à conserver mon rythme. Pour mieux cacher mes ressentiments, je lui fit un doux sourire en reprenant une vois des plus banalement amicale.

- Je n'ai pas peur de vous Yuu, ni des autres évêques que vous pouvez côtoyer. J'ai déjà vécu un temps dans une église, vous savez ? Et puis.. Si je craignais effectivement les évêques, je n'aurais pas cherché à vous aidez et vous serai probablement encore entre les griffes de cet autre démon.


Je pris ensuite le verre d'eau posé non loin de moi puis le porta à mes lèvres pour en boire quelques gorgés tout en observant l'humain avec attention. J'en profitais ainsi pour marquer une pose dans notre conversation et me laisser le temps de réfléchir à une autre réplique qui pourrait soit me trahir et le faire fuir, soit le rendre plus curieux au point de le pousser à me côtoyer une autre fois. Je déposa ensuite mon verre doucement sans le quitter des yeux avant de reprendre.

- Je vous aimes bien Yuu. Vous savez, je ne suis pas un jeune démon. J'ai eu la chance de rencontrer plusieurs humains, dont des évêques. J'ai toujours cru qu'ils étaient aveuglé par leur foie qui n'est bon qu'à nous rejeter. Au risque de vous décevoir, je n'aspire pas à de grandes choses. Je ne souhaites pas faire entendre ma voix pour que nos deux espèces soient unis. J'ai déjà fait ma part des choses pour changer le monde. Celui-ci est beaucoup moins pire que celui que j'ai pu connaître par le passé. Je suis sur que le monde changera à nouveau, en espérant que ce soit pour le mieux, mais avant ça... J'aimerais pouvoir me dire qu'une fois dans ma vie, j'ai pu faire la connaissance d'un des tueurs de démons, d'avoir pu lui parler tranquillement, sans avoir à me battre et peut-être même, en avoir fait une bonne connaissance ? Je veux pouvoir me dire que les évêques ne sont pas tous les tueurs de démons sans scrupule qui n'hésiterait pas à tuer l'un de nos enfant sous prétexte qu'il est un démon que nous connaissons.


J'approcha un peu plus de lui en posant mes coudes sur la table, m'armant toujours d'un doux sourire alors que ma voix devenait plus douce.

Vous n'êtes pas comme les autres j'ai l'impression. N'importe quel évêque aurait tenté de me tué après que je lui aurais sauvé la vie, mais pas vous. Vous avez accepté de diner avec moi. Cela me prouve que vous êtes quelqu'un de bien. J'espère également pouvoir vous montrer que ce que vous pensez est juste, il y a bien du bon chez les démons et du mal chez les humains. Même si nos deux espèces se font la guerre, nous ne sommes pas obliger de la faire entre nous. Si ?


Enfin, les plats que nous avions commandé arrivèrent. Heureusement, je commençais à en perdre les mots et la voix de mon colocataire qui cherchait à étouffer ses rires diaboliques commençait à me déconcentrer. À quoi pouvait-il penser celui là ? Peu importe. J'avais la faim au ventre et le poisson fumait une odeur aguichante. Approche petit poisson, je vais te montrer un monde noir rempli de digestion.





Cliquez sur le chat pour entendre la musique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poorsoul.forumactif.fr/t13-shall-cardonn
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*)

Revenir en haut Aller en bas

Un dîner romant.. d'affaires ! [ShallXYuu](tout public *meurt*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Stardust: le mystère de l'étoile.
» Stop tout !!!
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Le bar à salade : Ici on parle de tout
» Panda peut-t'il bttre tout les dopeuls?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PoorSoul :: Terres humaines :: Édvoïd :: Lieux publiques :: Restaurants-